La casbah: La forteresse de l’Atlas.

Dans les vallée fertiles du haut Atlas marocain, les casbahs représentent des curiosités architecturales d’une beauté exceptionnelle. Faisant office d’habitation et de forteresse et construites à partir des matériaux locale, la casbahs témoigne sur l’histoire et la vie social dans les hauts vallées de l’atlas marocain.

La casbah : Une definition

Casbah

Casbah

En Afrique du Nord, une casbah – ou bien kasbah – peut désigner une citadelle, une forteresse, voir par exemple: la casbah des Oudaya dans la capitale du Maroc, Rabat, mais aussi le cœur historique d’une ville fortifiée…
Le mot casbah lui-même est dérivé de l’arabe قصبة et signifie « roseau », un matériau utilisé dans la construction des toitures en tant que isolant contre les intempéries.

Les casbahs du Haut Atlas.

casbahDans les montagnes du Haut Atlas, des casbahs fortifiées abritaient les familles berbères contre les invasions nomades et d’autres ennemis.
Flanquées de tours aux quatre coins, ces casbahs s’élevaient jusqu’à quatre étages avec des murs en pisé: un mélange de terre, de pierres et de paille; dans ces bâtisses imposantes vivaient plusieurs générations avec leur cheptel.

En même temps, ces casbahs étaient aussi des greniers fortifiés: en langue berbère »Igherm » dans le Haut Atlas ou « Agadir » au sud du pays d’où le nom de la ville marocaine sur le côte Atlantique d’Agadir.

Les casbahs de la vallée Ait Bouguemez

Toute au long de la vallée des Ait Bouguemez ainsi que les vallées du massif de M’goun, vous apercevez plusieurs casbahs . quelques unes sont particulièrement remarquables. Les ighrem de Sidi Moussa à coté du village de Timmit ainsi que celui de Sidi Chita dans le village des Ait Ziri sont des icones de la vallée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

87 + = 94